magnetisme-soin-julien-magnetiseur-800x500

Le magnétisme animal

Le magnétisme animal, aussi appelé mesmérisme, est un ensemble d’anciennes théories et pratiques thérapeutiques qui se développèrent de la fin du xviiie siècle à la fin du xixe siècle en Occident et qui eurent un impact important sur le développement de la médecine, de la psychologie et de la parapsychologie.

Le médecin allemand Franz-Anton Mesmer, qui postulait l’existence d’un fluide magnétique universel dont on pouvait faire une utilisation thérapeutique, introduisit l’expression magnétisme animal en 1773. Il avait l’ambition de donner une interprétation rationnelle à des phénomènes que l’on peut décrire sous le terme général de « transe » et qui, tels quels, semblent désigner l’irrationnel ou la magie2. Alors qu’il se voulait fondateur de science, ramenant ce qui relevait jusque là du surnaturel à l’étude des propriétés d’un fluide naturel, il est devenu l’archétype du charlatan3 et le magnétisme animal l’archétype d’une pseudo-science.

Véritable phénomène de société, le magnétisme animal a fait l’objet de nombreuses polémiques, notamment en France, avec la Faculté de Médecine qui a condamné cette pratique pour les médecins dès 1784. Cela n’a pas empêché le magnétisme animal de continuer à se répandre sous diverses formes, certains magnétiseurs continuant à attribuer ses effets au fluide de Mesmer, d’autres les attribuant à la volonté ou à l’imagination du magnétiseur et du magnétisé. Ces derniers sont à l’origine de théories sur l’hypnose développées par des médecins comme James Braid ou Ambroise-Auguste Liébeault. D’autres encore expliquent les phénomènes magnétiques par un contact privilégié avec des « esprits ».

Ci joint le livret pratique du magnétisme animal  at-manuelanimalCR.

Ancienne version disponible sur le site de la BNF : ici